étude archéologique de la ville de Saint-Aubin-du-Cormier

DJI_0595

La ville de Saint-Aubin-du Cormier est située au cœur du département de l'Ille-et-Vilaine et compte près de 4000 habitants.  Petit bourg médiéval, Saint-Aubin-du-Cormier est un témoin privilégié de l'architecture et du patrimoine Breton au Moyen-Âge, avec notamment un château construit au XIIIème siècle. C'est également un haut lieu de l'histoire bretonne, puisque c'est à Saint-Aubin-du-Cormier que le 28 juillet 1488 l'armée française défait définitivement l'armée Bretonne, ce qui sonne le glas de la Bretagne indépendante.

L'étude archéologique de la commune

L'étude de la commune de Saint-Aubin-du Cormier, initié depuis 2019 par une équipe de l’université de Rennes 2  correspond à un projet d'envergure reflétant un triple enjeu :

  • Mener une étude archéologique  sur le territoire de la commune de Saint-Aubin-du-Cormier afin d'enrichir notre savoir historique.

 

  • Participer à la mise en valeur du patrimoine historique aux cotés des associations et des élus locaux en réalisant des conférences et expositions, notamment à l'aide de moyens innovants tels que la visite virtuelle ou encore la 3D.

 

  • Former de jeunes archéologues en devenir en leur permettant de participer à une étude archéologique de A à Z, du recueil des données sur le terrain à l’interprétation scientifique, jusqu'à la diffusion des résultats aux grand public.
20190302_144955

Cette année dans le cadre de cours donnés aux étudiants de Licence en archéologie de l'université de Rennes 2, l'équipe s'est principalement concentrée sur le château. Ces investigations ont pour buts de réaliser la 3D intégrale de ce monument, d'étudier ce dernier en stratigraphie pour mieux comprendre les différentes phases de construction de la forteresse ,afin de compléter l'étude menée par J. Cucarull dans les années 90.

Le château

ae25632355

La Construction du Château de Saint-Aubin-du-Cormier est ordonné par Pierre Ier de Dreux, Duc de Bretagne, au début du XIIIème siècle. Cette forteresse joue alors un double rôle, d’abord renforcer le dispositif de défense frontalier avec la France, mais aussi affirmer le pouvoir ducal faces aux Baronnies de Vitré et de Fougères.

Pierre Ier de Dreux qui a grandi à la cour du roi de France va imposer les canons de l'architecture militaire moderne dans la construction du château, c'est le premier du genre en Bretagne.

chatezau

Dans le second quart du XVème siècle une seconde enceinte est construite sous le règne de Jean V, pour renforcer le château et faire face aux progrès de l'artillerie. Le château subi par la suite de nouvelles modifications dans le même siècle.

En 1488 à la suite de la défaite des Bretons à la bataille de Saint-Aubin-du-Cormier, le château tombe entre les mains des français.  En 1489 le roi de France décide de supprimer ce symbole du pouvoir ducal et ordonne la destruction du château, c'est à cette occasion que le donjon est coupé en deux.

logo-fond-transparent

Par Antoine Cocoual

cvantoine web

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.