La transhumance au Moyen-âge

Nominoë Guermeur est doctorant en archéologie à l‘université Rennes 2 depuis 2014. Son sujet de thèse porte sur l’occupation des montagnes auvergnates durant la période médiévale et moderne, sous le prisme de la transhumance.

????????????????????????????????????

Ces montagnes restent encore aujourd’hui quasi vierges d’études, ainsi, le but de cette étude est de défricher, de découdre et recoudre les informations existantes afin de dresser un portrait non pas archéologique, mais sociologique, des occupants des montagnes. Les pasteurs de cette époque semblent répondre à des contraintes oubliées non seulement par l’industrialisation de l’élevage, mais aussi notre mémoire, souvent trop courte, ou trop inattentive pour réaliser à quel point nos anciens gardent de précieux souvenirs.

Par le biais d’entretiens avec d’anciens pasteurs encore parmi nous, par l’archéologie, l’étude des archives, la géologie et la géographie, il tente de renouer avec les anciennes pratiques du pastoralisme dans une région hors normes.

Dans quel contexte venaient-ils sur ces sommets, où vivaient-ils et dans quelles conditions, quelles bêtes déplaçaient-ils ? Autant de questions en suspens qui doivent trouver, sinon réponse, au moins pistes sur lesquelles travailler et faire avancer la recherche…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.